Actualités — 29 décembre 2016

N’hésitez pas à nous faire parvenir vos inscriptions sur les listes CFDT à l’adresse suivante : CFDTOL@adp.fr

Baromètre
Le Baromètre Préfon permet aux affiliés et agents du Service Public en activité qui le souhaitent de donner leur avis sur nos services, sur leurs préoccupations et leurs priorités en matière de préparation à la retraite dans leur mission du Service Public et sur nos services. Mieux vous connaitre est pour nous un impératif afin de répondre au mieux à vos attentes.
Lancé depuis 2012, le baromètre recueille plusieurs fois par an des données à propos:
– des fonctionnaires et la fonction publique
– de la retraite et la fonction publique
Inquiétude, confiance, reconnaissance, satisfaction, motivation, moyens mis à disposition, rémunération, niveau d’informations sont autant de thèmes que nous mesurons au travers de chaque baromètre.
Si vous souhaitez vous aussi donner votre avis et participer au baromètre Préfon, inscrivez-vous sur www.panelprefon.fr
Ce baromètre est administré par le cabinet Ellipsa pour le compte de Préfon.

La retraite et la fonction publique
Voici les résultats du baromètre Préfon réalisé en novembre 2016 :
Pensez-vous que l’effort d’épargne que vous faites aujourd’hui sera suffisant pour votre retraite ?

Épargne : les agents publics prêts à faire un effort
31% des personnes interrogées dans le dernier baromètre de Préfon-Retraite envisagent d’augmenter leur effort d’épargne en vue de la préparation à la retraite.
C’est presque 5 points de plus que dans l’édition précédente effectuée en juin 2016.
Sans surprise, ce sont les fonctionnaires les moins âgés qui se révèlent les plus prévoyants. 55% des agents publics âgés de moins de 35 ans comptent davantage thésauriser, contre 46% des 35-49 ans et seulement 25% des 50 ans et plus.
Les fonctionnaires propriétaires de leur résidence principale sont moins enclins à mettre de côté (27%) comparés à leurs homologues locataires (40%).
La majorité d’entre eux devraient, il est vrai, ne plus avoir à assumer de dépenses de logement à la retraite, leurs mensualités de remboursement de crédit immobilier ayant été honorées. De même, les célibataires sont plus nombreux (39%) à vouloir épargner davantage par rapport aux fonctionnaires en couple (29%) qui peuvent toujours compter sur l’aide financière de leur conjoint.

Lorsque vous pensez à la retraite, êtes-vous ?

Les fonctionnaires, de nouveau inquiets pour leur retraite

La part des agents de la fonction publique se déclarant « très inquiets » quant à leur retraite repart à la hausse. Alors qu’ils étaient 8,6% dans ce cas de figure dans le baromètre de Préfon-Retraite de juin 2016, le pourcentage grimpe à 10,1% dans la dernière édition menée en novembre dernier.
Les agents les plus anxieux se recrutent chez les moins de 35 ans (19% de « très inquiets »).
Les agents territoriaux se montrent en moyenne les plus angoissés (11% de « très inquiets »), devant les agents d’Etat (10%) et les agents
hospitaliers (7%). Les collectivités locales comptent, il est vrai, beaucoup de contractuels.
D’une manière générale, les agents publics se disent à 53% inquiets pour leur retraite. C’est 1 point de plus qu’en juin 2016.

Départ à la retraite connu chez les agents publics

Si les fonctionnaires s’inquiètent pour leur retraite, une large majorité d’entre eux a une idée du moment où ils quitteront la vie active. 78% des agents sondés connaissent plus ou moins leur âge de départ à la retraite, d’après le baromètre Préfon-Retraite de novembre 2016. Dans l’édition précédente de juin dernier, ils étaient 76%.

Sans surprise, les plus sûrs sont les agents proches de la retraite. 27% des fonctionnaires de 50 ans et plus savent « à peu près » quand ils
vont partir, 26% « exactement » et même 35% « avec certitude ».

Soit un total de 88% d’agents seniors qui connaissent peu ou prou leur âge de départ. Les pourcentages les plus élevés se retrouvent ensuite chez les agents non titulaires (85%) et chez les agents divorcés (84%).

Par ailleurs, 52% des fonctionnaires savent à peu près ce qu’ils vont toucher à la retraite. Logiquement là encore, le ratio monte à 65% chez les agents de 50 ans et plus. Plus étonnement, les fonctionnaires propriétaires de leur logement (58%) ont une meilleure connaissance par rapport à leurs collègues locataires (40%).

Partager

About Author

Yvan Lubraneski