Actualités Communiqués — 15 mai 2013

Communiqué du 15 Mai 12013

Dans un contexte économique et social particulièrement dégradé, marqué par le désarroi des salariés et une lourde inquiétude sur leur devenir, la conférence sociale des 20 et 21 juin doit contribuer à répondre à un défi central : reprendre confiance dans le présent et donner espoir en l’avenir.

Contrer cette spirale du pessimisme ambiant qui fait douter de toute initiative et voir dans tout changement une perte ou un recul exige : clarté, cohérence et détermination dans la durée, de la part de tous ceux qui s’engagent dans les transformations de la société pour plus de justice et de solidarité.

Pour autant, la CFDT déplore la grande frilosité au sein de la majorité pour valoriser et faire siennes les avancées de l’ANI du 11 janvier 2013. Des progrès réels ont été obtenus par la voie du dialogue social dans un rapport de force compliqué, pourtant soutenus activement par le gouvernement, respectueux de la responsabilité et de l’autonomie des partenaires sociaux.

Le bilan de cette première conférence sera tiré lors de ce rendez-vous mais, la CFDT tient à souligner d’ores et déjà deux axes majeurs marquants :
Le premier porte sur l’émergence d’une démocratie moderne confirmant la place de la démocratie sociale et le rôle déterminant des partenaires sociaux. Leur légitimité accrue au travers de la réforme de la représentativité et leur engagement majoritaire dans un dynamisme de négociation et d’accord ambitieux attestent de leur capacité à se saisir des sujets difficiles et à dégager des compromis, facteurs de progrès social contribuant ainsi à l’intérêt général.

Le second met en lumière de nouveaux paradigmes nécessaires au déclenchement d’un nouveau modèle de développement porteur de justice pour chacun, de solidarité et de progrès pour tous.

Ces jalons structurants pour l’avenir sont importants mais ils ne seront déterminants que si leur mise en œuvre est effective et génère une dynamique générale.
La CFDT est prête à s’y investir et compte sur la célérité du gouvernement afin que les dispositifs nouveaux soient rendus opérationnels au plus vite.

Dans le prolongement des actions menées depuis juin 2012, la CFDT propose que sept grands thèmes soient abordés dans les tables rondes de la prochaine conférence sociale :

– L’Emploi et la lutte contre le chômage
– La formation professionnelle continue et l’emploi
– Le nouveau modèle de développement et les emplois de demain
– La qualité de vie et la santé au travail
– La fonction publique et l’action publique
– L’Europe
– La réforme des retraites

Les acteurs de cette deuxième conférence vont porter une responsabilité importante. L’an passé, celle-ci a suscité beaucoup d’attente et d’espoirs. Elle a initié des méthodes nouvelles et produit des résultats.
Cette année, le climat de défiance va peser fortement sur son déroulement : il faudra que le cap soit pleinement partagé et que le sens des responsabilités prime afin de mobiliser les enjeux essentiels.

Partager

About Author

Yvan Lubraneski