Actualités Communiqués — 08 avril 2013

Communiqué de presse CFDT Cadres | Déclaration de Jean-Paul Bouchet, Secrétaire général

Les bons résultats de représentativité enregistrés par la CFDT (26%) qui talonne la CGT (26,77%) sont amplifiés dans les collèges cadres et encadrement : 26,8% pour la CFDT, distançant la CGT de près de 6 points (21%) et la CFE-CGC de 8 points (18,14%).

La CFDT est devenue la première organisation représentative chez les cadres. Un résultat qui sanctionne positivement la proximité de la CFDT aux réalités et identités professionnelles des cadres et l’exercice, souvent difficile, d’un mandat par les élus cadres.

Ces bons résultats ne doivent pas masquer des réalités plus contrastées dans certaines branches professionnelles où le déficit de présence ou de proximité auprès des salariés cadres a parfois conforté un vote sur sigle comme cela a souvent été le cas lors des consultations nationales.

Il apparaît par ailleurs que la différence de traitement accordée sur la représentativité catégorielle aurait du apporter un avantage concurrentiel. Il n’en a rien été, ce qui n’est pas sans questionner en profondeur l’avenir du syndicalisme catégoriel : celui-ci ne saurait se confondre avec le syndicalisme du professionnel faisant une large place aux spécificités du rôle des ingénieurs et cadres.

Ce questionnement alimentera les travaux du prochain congrès de la CFDT Cadres les 5, 6 et 7 juin 2013 à Arras : redonner aux cadres un pouvoir effectif d’action, de réelles marges de manoeuvre pour agir sur le travail et ainsi réhabiliter la fonction cadre. Pour la CFDT Cadres, un autre management est non seulement possible, mais il est vital pour l’entreprise. 

 

Partager

About Author

Yvan Lubraneski