Actualités — 12 décembre 2012

Communiqué de presse du syndicat Santé sociaux 92

Le GIHP (Groupement pour l’Insertion des personnes Handicapées Physiques) est une association qui prend en charge des adultes lourdement handicapés depuis plus de 30 ans. Elle fonctionne 365jours/365 et 24h/24 pour l’activité auxiliaire de vie.

Aujourd’hui, la fermeture de cette association est une souffrance à la fois pour la centaine de salariés et les usagers pleinement satisfaits des services rendus à chacun selon son handicap. Ce sont des compétences perdues et un gâchis pour les salariés.

En mars et avril 2012, la centaine  salariés, en majorité des femmes seules, avec enfants, en temps partiels, a brutalement découvert la situation financière catastrophique de leur association. Ils n’ont été payés que partiellement ce qui a engendré des difficultés bancaires pour ces salariés à faibles revenus.

L’avenir du GIHP s’est joué le 30 novembre 2012. Le TGI a ordonné la liquidation avec poursuite de l’activité jusqu’au 15 décembre 2012, aucune proposition de reprise sérieuse n’ayant été proposée.

Les élus CFDT du GIHP sont convoqués à un Comité d’entreprise extraordinaire le 12 décembre 2012 où ils seront informés du projet de plan de licenciement collectif (PSE) qui prendra effet au 15 décembre 2012.

Les salariés dont bon nombre sont dans l’entreprise depuis plus de 20 ans, ont été victimes de la mauvaise gestion de l’association et du sous financement par les conseils généraux de Paris et des Hauts de Seine qui ont précipité le GIHP dans la faillite.

Les conseils généraux doivent assumer leur responsabilité sociale envers les salariés en raison de leurs financements. Les élus CFDT ont bien l’intention de leur faire entendre.

Les conseils généraux doivent les aider à sécuriser leur parcours professionnel en finançant une partie des reconversions.

La CFDT demande des audiences auprès des conseils généraux. Il est urgent qu’ils se positionnent. D’ores et déjà la représentante du Conseil Général de Paris refuse de rencontrer le syndicat CFDT et les élus CFDT du GIHP. C’EST INACCEPTABLE !

L’avenir des salariés du GIHP est en danger !

Partager

About Author

Yvan Lubraneski