Actualités Communiqués — 27 juin 2012

Communiqué de presse n°40 du 26/06/2012 de Laurent Berger, secrétaire général adjoint de la CFDT

Au mois de mai, le chômage a poursuivi sa hausse dramatique (+1,2 % en catégorie A). Vue la situation économique, celle-ci était malheureusement prévisible. La CFDT rappelle une nouvelle fois que l’emploi doit être la priorité d’action du gouvernement et des partenaires sociaux.

La CFDT souhaite que cette question soit au cœur des tables rondes et débats de la conférence sociale des 9 et 10 juillet. Il faudra notamment la traiter à travers :

 

  • Un plan national d’urgence de formation des demandeurs d’emploi,
  • Le développement du Contrat de sécurisation professionnelle  expérimental lancé en février,
  • Le renforcement du chômage partiel,
  • Le renforcement des moyens de Pôle emploi à hauteur de 4 000 à 5 000 salariés supplémentaires.

 

Au-delà, il faut conjuguer ces mesures à l’impulsion d’une nouvelle politique économique, qui ne se préoccupe pas seulement de la sauvegarde des entreprises mais soutientl’investissement dans la recherche et le développement, la formation, la qualification pour créer les conditions d’une dynamique de croissance.

Des réformes permettant l’amélioration de la compétitivité devront aussi être négociées.

Pour que ces mesures trouvent leur pleine efficacité, la CFDT demande une réelle coordination des interventions publiques, en particulier face aux restructurations en cours ou annoncées et aux plans sociaux qui se multiplient.

Par ailleurs, l’évolution professionnelle des salariés et la sécurisation des mobilités professionnelles doivent également faire l’objet d’un débat approfondi lors de la conférence sociale.

Partager

About Author

Yvan Lubraneski